Depuis quelque temps je m’interroge sur ces trois petits mots, qui, à priori, sont positifs. Merci la vie est toujours accompagné d’un évènement positif parfois extraordinaire et, parfois tout simplement empreint d’une gratitude envers un petit geste, un sourire ou le moment présent. J’entends le soupir de contentement, je vois le sourire et le pétillement des yeux à l’énonciation du fameux Merci la vie!

La gratitude est une valeur oubliée, un sentiment un peu désuet, tout au plus un geste de politesse pour dire merci! Merci pour le cadeau, merci pour ta gentillesse, merci de m’avoir rendu service.

Il est vrai que trop souvent nous ne prêtons attention qu’aux éléments négatifs de la vie, trop souvent nous ressassons ces petits malaises, ces déceptions, ces angoisses qui nous assaillent. Nous reconnaissons le signal de frustration bien plus facilement que notre signal de satisfaction. Trop souvent, nous oublions de célébrer les bonheurs, petits et grands, de notre quotidien. Alors, quand dans les réseaux sociaux quelqu’un prend le temps d’écrire Merci la vie, une petite étincelle de bonheur partagée avec l’univers réchauffe nos cœurs. Ces petits moments de gratitude témoignent de la reconnaissance pour un service, un bienfait reçu ou, tout simplement, il exprime un geste affectueux envers celui ou celle qui a été notre bienfaiteur.

Merci la vie pour le cadeau?
Merci la vie pour la gentillesse?
Merci la vie pour m’avoir rendu service?

Et que répond la vie? Cela m’a fait plaisir? De rien, tout le plaisir fut pour moi? Non, la vie ne répond pas, parce qu’elle n’a rien fait pour vous. Elle s’est contentée d’être la vie, ni plus, ni moins avec son lot d’injustices et de surprises. Ce n’est pas le fruit du hasard si ces bonnes choses vous arrivent. Vous avez très certainement travaillé en souhaitant ce résultat. Cette croyance que la vie choisit de nous faire du bien est limitative et parfois paralysante. Si la vie décide pour nous, si la vie nous contrôle comment pourrions-nous alors exercer des choix différents puisque la vie détermine notre sort, notre destinée? Est-ce bien le cas? Est-ce ainsi que nous voulons percevoir nos choix, nos décisions, notre détermination, nos efforts? Quand vous êtes-vous dit Merci Stéphanie d’avoir travaillé aussi fort? Merci Rachel d’avoir eu le courage d’outrepasser mes peurs? Merci d’avoir accepté de prendre ce risque? Merci Michel de m’être accroché, d’avoir persévéré?

Certes, avoir une attitude de gratitude envers la vie est excellent. La reconnaître et la signifier doit être cultivée, voir enseignée. Si votre cœur se gonfle de joie d’un rayon de soleil à travers de sombres nuages. Si un sourire s’étire à la vue d’une goutte de rosée au petit matin. Si une poignée de main d’un ami vous rassure. Profitez de ces instants de plénitudes, goûtez ce nectar de satisfaction, humez ces moments de pur bonheur et dites merci à votre capacité d’être là, d’être présent et surtout d’en prendre conscience.

Quand commencerez-vous à avoir de la gratitude envers vous-même?